Motivations


Une graine de vélo

C’est une graine, un grain diront certains, qui ne vous quitte pas et qui germe en vous. L’envie de partir voir le monde, simplement, à la rencontre des peuples de ce monde, parcourant ses terres à vélo.

Proche de la terre

Avancer à la seule force de ses jambes. Dormir au coin d’un champ, chez l’habitant, avec pour seul abri le ciel étoilé dès que le soleil se couche. Simplement partir à la rencontre du monde, vers les autres, tel un étranger. Sobrement pour appeler à la méditation, aux aspirations, à la réflexion 

 

Proche de la terre

A vélo, au plus près des routes et des chemins, au plus proche de la terre. Côtoyer ceux qui la rendent plus riche et la cultivent, aller à leur rencontre. Au rythme des saisons, au rythme lent du cycle des roues, poussées par sa monture.

 

Suivre les saisons

De l’automne au printemps en passant par l’hiver et par l’exaltant été. Voir le monde, le voir changer, de saison en saison. A travers les modes de vie et les cultures. Pour toujours plus de rencontres et de paysages enivrants!

Se confronter aux éléments

Mousson, tempêtes, orages violents, pluies diluviennes, chaleur accablante, sécheresse, froid glaciale, chute de neige, montagnes, déserts, marécages.. Se confronter aux éléments et en revenir, témoin de la rudesse de cette Terre et de son cycle imperturbable.

S'enrichir

Un cycle pour s'en voir grandi. Enrichi de ces rencontres, autour d'un projet: le partage de nos connaissances de ces terres qui nous font vivre, les terres arables.

Témoigner

Témoigner du possible, de ceux qui mettent en application des pratiques ancestrales ou simplement  les principes de la biologie naturelle. Raconter leur histoire, leur quotidien, leurs cultures et y participer. Donner à chacun l’envie de faire sa part et se dire que, oui, c’est possible !

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0