Retour en Europe - De Madrid à Montpellier (Saint-Bauzille-de-Montmel!)

Le peloton d'arrivée, retour au village!
Le peloton d'arrivée, retour au village!

Deux ans et trois mois, 800 jours de voyage, plus de 20 000 km à vélo et me voici, en ce mois de décembre 2015, de retour en France! Après trois mois sans voyager à vélo, à New York (voir article) puis à Cuba (voir article), je ré-enfourche mon fidèle deux roues pour la dernière centaine de kilomètres jusqu'à la frontière française depuis Madrid.

 

En chemin, les paysages de Castille réenchantent le voyage à vélo et le sens du Cycle de la Terre. A l'arrivée, un accueil simple et joyeux par les enfants et les habitants de Saint-Bauzille! Retour en images dans cet article.


Du désert de la Castille jusqu'à Tarragone

Retrouver la route, le plaisir des kilomètres à contempler les paysages du monde, se trouver une terre d'accueil chaque soir pour la nuit, au plus près des éléments, sous la tente en plein hiver. Voilà bien des sensations qui m'avaient manquées ces derniers mois, un rythme que je reprends en pédalant avec un grand sourire. Terminer à deux roue cette longue aventure, il ne pouvait en être autrement et mes jambes ressentent durant plus de 500 kilomètres sur les routes de Castille toute la liberté qui m'a habité durant ces deux dernières années.


L'hiver approchant, il fait froid au milieu des terres d'Espagne. Les températures du petit matin défient mon duvet qui lui a perdu quelques plumes lors de ces longs mois de voyages, j'avoue avoir eu bien froid! Mais dès que le soleil se lève, les couleurs se réchauffent et je profite des beautés architecturales qu'offre la Castille dans les ruelles de chaque petit village désertées par les touristes en ce mois de décembre. Des souvenirs d'il y a deux ans en Italie (voir article) et en Croatie (voir article) me reviennent. Quel bonheur de voyager dans ces régions à cette période (secret des lents voyageurs)!


Entre oliviers et orangeraies

Dans les campagnes, le cycle des saisons semble également se boucler au rythme de mon voyage. En ce mois de décembre, je retrouves d'abord les olives qui tombent aux pieds des oliviers et je me revois encore les récolter deux ans auparavant en Provence (voir article) ou encore en Croatie où nous campions à leurs pieds. Au détour des petits chemins, au milieu des oliveraies, j'avoue que leur couleur argentée et le lit noir à leur pied me fascinent et subliment cette saison pourtant si hostile à d'autres cultures. Les petites pépites noires de l'hiver s'agitent au bord des routes et semblent saluer mon retour.


La descente vers la côte méditerranéenne se fait dans la province de Tarragone. Une ancienne voie de chemin de fer, réhabilitée en voie verte, offre descente splendide au milieu des bois et des montagnes de la côte.


Une descente de plus de 100 km où l'air se réchauffe et où les eaux des montagnes coulent pour offrir à l'embouchure du Rio Ebro des terres propices à la culture des oranges, des clémentines et autres agrumes nécessitant cette combinaison d'eau, de soleil et de températures agréables. 


Ces 500 kilomètres sur ma bicyclette en Espagne auront ainsi pris tout leur sens. Ils m'auront rappeler toute la beauté du voyage à vélo en toutes saisons et concluent ce cycle des saisons qu'a pu être, sous toutes les latitudes, le Cycle de la Terre!

Couché de soleil sur les oliveraies
Couché de soleil sur les oliveraies

800 jours de voyage, retour en FRANCE!

Et puis, un après-midi de décembre, après près de 25 000 km autour du monde à bicyclette, les frontières de France sont en vue. La chaîne des Pyrénées s'élève au plus près des côtes et c'est un dernier col qu'il faut franchir pour rentrer "à la maison" après deux ans et demi de voyage! :)



La montée n'est pas si aisée, et les deux heures d'ascension jusqu'au col de Banyuls sont autant de réflexions et de souvenirs qui émergent dans mes pensées. Quelle aventure! Quelles belles années de vie et de voyage! Que d'enseignements sur notre approche des cycles de la vie, des cycles du monde, des cycle de la terre! Quelques derniers efforts et me voici en haut!


A la frontière, malgré l'état d'urgence, personne pour m'accueillir, pas même un panneau "France", seul la stèle de l'appel du 18 juin et une borne frontière seront les spectateurs de la joie immense qui m'anime à ce moment là, au milieu des nuages: j'ai accompli un rêve!Il m'a rempli d'un immense bonheur! Quel bonheur!!! 


La joie du Cycle de la Terre! De retour en France!
La joie du Cycle de la Terre! De retour en France!

Arrivée à Montpellier et accueilli par les enfants à Saint-Bauzille!

Passé la frontière, je rejoins Béziers pour la dernière étape cycliste du Cycle de la Terre. Jean-Jacques, vagabond cycliste en France et ailleurs, sera mon dernier hôte. Je suis rejoint dans la nuit par un compagnon pour les derniers kilomètres de l'aventure, mon ami Tudual.

 

Nous rejoignons Montpellier tranquillement avec des échanges et pensées pour la beauté du voyage à vélo. Sur la place de la Comédie, quelques membres de ma famille sont réunis et deux autres compagnons se joignent à nous, mon frère et un habitant de Saint-Bauzille qui a fait le trajet en vélo pour se joindre au 20 derniers kilomètres jusqu'au village.

 

20 derniers kilomètres que j'avais souvent imaginés durant le périple et qui aujourd'hui se passent sous mes roues. Des paysages que je connais bien, un étrange sentiments de s'y retrouver mais la belle surprise se fait deux kilomètres avant l'arrivée, une dizaine d'enfants et leurs parents, qui ont suivis l'aventure ces deux dernières années, nous rejoignent à vélo pour pédaler jusqu'à l'entrée Saint-Bauzille -de-Montmel. Deux derniers kilomètres marqués par de beaux moments avec les enfants dans les vignes, le clocher du village en ligne de mire (voir photos ci-dessous).

A la mairie, une trentaine de villageois se sont réunis pour célébrer ce retour et cette grande aventure accomplie. Un goûter fait d'échange simple et de plaisir de s'y trouver et de se retrouver :)

MERCI A TOUS POUR AVOIR CÉLÉBRER CETTE ARRIVÉE          APRES PRES DE 25 000 KM AUTOUR DU MONDE!


J’ESPÈRE VOUS REVOIR TRÈS VITE A SAINT-BAUZILLE                        POUR UNE NOUVELLE AVENTURE ;)


UN MERCI SPÉCIAL A VERONIQUE POUR L'ORGANISATION <3



Et pour plus de récits...




Écrire commentaire

Commentaires : 0