Cuba - Une dernière aventure avant de rentrer

Voila, je pars à Cuba conclure un voyage de plus de deux ans! Même si l’intérêt du pays à lui seul justifie le détour, petite explication dans la cohérence de cette dernière aventure du Cycle de la Terre.

 

Entre rêve de transatlantique, moment de réflexion, dépaysement et permaculture. La lucha del cyclo!


Un velo a la recherche d'un voilier

Comme expliqué dans mon dernier article (Lire: Traverser un océan - Quel transport écologique?), je suis à la recherche du meilleur moyen pour franchir l'atlantique. Le retour en cargo m'étant impossible faute de visa approprié, la croisière du Queen Mary 2 trop luxueuse et le retour en avion avec une arrivée à Charles-de-Gaulle trop brutale, mon dernier espoir reste une transatlantique a la voile. Alors, tentons l'aventure!


Oui mais ce n'est pas si simple, après des semaines passées sur les forum de voiles, les offres ne sont pas nombreuse. La saison des ouragans terminera à peine fin novembre et l'hiver s'installera dans l'Atlantique Nord pour de bon. De quoi laisser tomber un départ d'Amérique du Nord. Ma dernière chance, tenter de rejoindre les îles des Caraïbes ou les Antilles, lieux le plus régulier pour un départ de transatlantique. Pour cela, un seul bateau au départ des USA, Jean-François et son catamaran pour Cuba! Le Cycle de la Terre monte a bord le 15 novembre!


Itineraire

Largage des amarres depuis Miami direction La Havane a la voile 8 jours plus tard pour ensuite deux semaines autour de l'île. De là, plusieurs possibilités, soit un bateau répond aux annonces postées dans les marinas cubaines pour un départ vers les îles vierges et la perspective d'une transatlantique, soit je finis par prendre l'avion après deux semaines de méditation en voilier autour de Cuba. Tenter une dernière aventure donc avant le retour en France, de plus en plus proche!

Itinéraire et options de la dernière aventure avant la France (cliquer pour agrandir)
Itinéraire et options de la dernière aventure avant la France (cliquer pour agrandir)

Cuba, terre de permaculture

Bien sur, le choix de Cuba n'est pas une destination au hasard. Cuba, c'est faire l'expérience d'autres modèles dans une île qui vit en quasi autarcie depuis presque 50 ans. Elle est ainsi poussée à l'autosuffisance alimentaire via l'agriculture urbaine et les fermes de petites échelles en permaculture. De quoi inspirer les derniers kilomètres insulaires du Cycle de la Terre!


A BIENTOT A CUBA!

DEPART LE 15 novembre 2015!



Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Claire Les Prés (samedi, 21 novembre 2015 14:43)

    Pourvu que l'agriculture dure sous cette forme à Cuba... j'ai quelques appréhension avec Monsanto qui fourre son nez partout :-//
    Bon voyage là-bas, je sentirai que tu pourrais y rester le temps du visa touristique, au moins. A bientôt Romain, bises