NYC - Des jardins dans la grosse pomme

L'automne new yorkais
L'automne new yorkais

Après une traversée du nord américain à vélo de Los Angeles à Montréal, je redescend la côte est pour un second séjour aux Etats-Unis avec un pause de deux mois à New York. L'occasion pour moi de renflouer mes poches en travaillant aux marchés locaux, de vivre un temps avec ma partenaire favorite et d'en profiter pour découvrir ce que la grosse pomme cache dans sa jungle urbaine.

 

En deux mois aux marchés, j'y découvre un incroyable GrowNYC, réseau de marchés locaux incitant au recyclage, éduquant les plus jeunes et donnant accès aux citadins new yorkais à une production locale de qualité. J'y explore aussi les cartes et les jardins urbains de 596 acres, une initiative en faveur de l'agriculture urbaine qui devrait se retrouver dans chaque grande ville de ce monde.   --- Bonne lecture! ---


Grow NYC, marché et dynamique locale à New York

CLiquer sur le logo pour visiter le site web
CLiquer sur le logo pour visiter le site web

Let's grow NYC! Voici le slogan de l'organisation "Grow NYC". Chaque new yorkais sans le savoir la rencontre plusieurs fois par semaine grâce à la cinquantaine de marchés locaux ("greenmarket") qui ont lieu chaque semaine dans les rues de New York. Des marchés qui favorisent les producteurs locaux pour des produits de saison chaque semaine et des pratiques biologiques de plus en plus présentent ("organic farming").

 

Grow NYC se veut également une des ressources majeures pour chaque citoyen en faveur d'un développement durable. L'organisation est ainsi à l'origine d'un vaste réseau de recyclage des déchets, permet à chaque new yorkais de déposer son composte pour qu'il soit réutiliser dans les jardins de la ville et promeut la mise en place de jardin urbain et pédagogique pour éduquer les jeunes pousses urbaines.


 

Une organisation belle à voir dont chaque ville pourrait s'inspirer etdonner le pouvoir aux citoyens dans leur capacité à s'impliquer vers un développement durable. Ses missions:

 

 

GREENMARKET - Pour assurer un accès à des produits frais et locaux,

RECYCLE - Pour réduire facilement le gâchi et favoriser le recyclage,

GARDEN - Pour supporter la communauté grâce à des jardins pédagogiques,

EDUCATION - En impliquant plus de 30 000 enfants chaque année au sein des différents programmes.

 

 

J'assiste à ces actions chaque jour en travaillant au sein des marchés locaux de New York et auxquels chacun peut participer grâce à un large programme de volontariat dans chacune de ces missions. LET'S GROW NYC!

Montage dominicale à Central Park

Au marché, vente de pâtisserie Vegan issus des produits des fermes environnantes.
Au marché, vente de pâtisserie Vegan issus des produits des fermes environnantes.


596 acres, répertorier les terrains vague pour inciter à l'agriculture urbaine

596 acres (241 hectares), comme la surface de terrains vagues existants et disponibles répertoriés à New York City et à Brooklyn en 2011. Autant de surface disponible pour développer l'agriculture urbaine et communautaire, c'est ce que l'organisation "596 acres" travaille à faire naître depuis cette année là.

 

L'organisation développe ainsi une carte interactive qui localise, répertorie l'ensemble des terrains vacants et donne toutes les informations relatives au terrains (surface, historique, propriétaire...). Une mine d'informations pour tout jardinier urbain en herbe!


Cliquer sur l'image pour aller vers la carte
Cliquer sur l'image pour aller vers la carte
Un terrain vague, le votre!
Un terrain vague, le votre!

Mais l'association ne s'arrête pas là, elle donne les clefs à chacun d'entre nous, à chaque citoyen que nous sommes de prendre le pouvoir en tentant de s’accaparer légalement ces terrains inoccupés pour les mettre au service de la communauté.

 

La mission de 596 acres s'étend donc à un spectre plus large et permet de :

(1) Mettre en ligne et rendre publique les informations municipales et localiser les terrains sur place (voir panneau ci-dessus),

(2) Eduquer les citoyens par une aide juridique pour leur permettre d'agir dans les décisions qui concernent leur quartier (et notamment l'utilisation de ces terrains),

(3) Assister la communauté juridiquement et par le biais de campagne pour permettre l'utilisation de ces terrains,

(4) Développer un réseau de partage des connaissances au sein des décideurs locaux,

(5) Travailler en petit groupe locaux pour une meilleure gouvernance,

(6) Prendre part aux agences municipales pour peser lors des décisions publiques.

 

Et en 5 ans, le résultat est là. Ce sont nombre de terrains vacants sur lesquels les citoyens ont pris le pouvoir pour les transformer en petit havre de paix, potagers urbains ou simple jardins où la communauté du quartier peut se retrouver.

Bien plus agréable qu'un terrain vague
Bien plus agréable qu'un terrain vague

596 acres, une initiative qui devrait en inspirer d'autre et faire des semblables dans toutes les                                                       grandes villes de notre planète!


Les couleurs de l'automne à New York

En dehors de notre quotidien urbain, nous en profitons pour nous échapper dans les forêts avoisinantes où, en ces mois d'octobre et de novembre, les couleurs de l'automne américain explosent. Petit retour en image pour vous en faire profiter!


Le Cycle de la Terre sur les rives de Brooklyn
Le Cycle de la Terre sur les rives de Brooklyn

Chaque nouvelle aventure est une expérience. Et même si je ne m'installerai pas à New York, ces deux mois à Brooklyn furent une très belle expérience, de celle qui fait grandir et réfléchir. Merci à Victoria, à ses coloc' pour m'avoir accueilli chez elles durant mon séjour et à ces belles personnes dont j'ai fait la rencontre! Vous êtes tous les bienvenus en France ou ailleurs pour continuer à grandir ensemble!

MERCI A VOUS TOUS!
MERCI A VOUS TOUS!


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    MainRo (mardi, 14 mars 2017 05:43)

    Excellent article, superbes photos, quelles couleurs!
    Il y a un large trottoir abandonné juste sous mon balcon à Toulouse. Depuis un moment je me dis que je pourrais en faire un potager "ouvert". Mais je ne me lance pas (contraintes diverses et notamment quel accueil cela aurait auprès des riverains et de la mairie??)....
    Merci si tu as des conseils!!