Nord Est de l'Inde - Vers la Birmanie

 Pour les fêtes, et ce depuis 3 semaines, nous traversons les états du Nord-Est de l'Inde. A l'exception des environs de Darjeeling, cette région est peu fréquentée par les touristes. Nous y partons donc sans réellement savoir à quoi s'attendre avec en ligne de mire, la frontière du Myanmar.


Au final trois semaines entre champs de thé, plaine du Gange et montagnes de Maghalaya. Tout ça avec de splendides couchés de soleil. Récit et photos dans cet article.


Au pied de Darjeeling

Ne serait-ce que le nom vous donne envie d'y monter faire un tour. Mais, après avoir passé la frontière avec le Népal pour un 3e retour en Inde, nous faisons le point et il nous reste encore 1000km jusqu'au Myanmar avec une date d'entrée fixée. Trop peu pour ce détour de 120km vers le Darjeeling et 2000 mètre de dénivelé à affronter.


Nous profiterons alors autrement de Darjeeling grâce aux champs de thé dans les plaines en pensant y revenir une prochaine fois pour arpenter ses montagnes.



Reveil sur le Gange

Les 500 premiers kilomètres se font sur les plaines cultivés qui longent le Ganges et ses affluents, bordés à l'horizon par les montagnes du Bouthan, pas rêvé mais trop onéreux. Nous suivons une large 4 voie qui nous laisse libre à côté des camions et le soir retrouvons les campagnes peuplées où il est dur de camper. Seul les rives des fleuves nous accueillent pour la nuit.


Nous franchissons le Gange en fin de journée. 5 kilomètres de traversée à observer le soleil se coucher. Nous contemplons ces couleurs splendides qui illuminent la « mère » de l'Inde et campons sur ses plages pour une soirée à dormir dehors que nous n'oublierons pas.



Noël

La veille et le jour de Noël, nous sommes sur les routes. Pour le réveillon, nous plantons notre campement en lisière de forêt et nous offrons un repas dans la pure tradition de Noël : orange et part de gâteau. Nous aurons tout de même deux jours de repos grâce à l'accueil de Suraj, un libre penseur et futur cycliste, qui nous ouvre sa maison. Merci Suraj !



Les montagnes de Maghalaya

Pour rompre avec la monotonie des plaines, nous décidons de passer par les montagnes de Meghalaya. Une montée de 1500 mètres vers Shillong et nous voilà dans ces hauteurs vallonées. Le nouvel an approche, et, sur les conseils de nos amis locaux, nous prenons la route de Cherapunje, un petit village touristique. Nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre, mais après 20km de montée, la vue s'ouvre sur une vallée au panorama splendide. Suivront des falaise tombant sur la jungle et la plaine du Bangladesh qu s'étend jusqu'à l'horizon.

Ici, peu d'indiens. Sur les hauteurs, des herbes hautes à perte de vue qui nous donnent l'occasion d'un spot révé pour camper. Une fin d'après-midi à contempler le ciel et ses coulers exceptionnelles. Une virée dans l'espace pour Marco et son vélo, « le Mirage ».


Nouvel an. La célébration ici se fait sur les routes. Des dizaines de voitures et camionettes passent la musique à fond et les jeunes dansant sur les banquettes arrières. Sur les parkings on danse également face au sono planquées dans le coffre. Nous partageons cela en étant pris des dizaines de fois en photo. Facebook indien se souviendra de notre nouvel an ;)


Pour notre nuit de la Saint-Sylvestre, nous trouvons refuge dans une petite maison toute mignonne parfaite pour nous. L'occasion d'un bond repas et de ballades aux alentours. Pas de fête exceptionnelle mais un lieu dont nous nous souviendrons.


Alors pour célébrer ça: Cycle 2015!!


Vers la Birmanie

Le Myanmar est encore à 400 km. Nous redescendons donc petit à petit ces montagnes et alternons entre les mines de charbon, ses camions, la jungle et une rivière à la couleur étonnante. Nous ne saurons découvrir si sa couleur est naturelle ou si elle provient des produits chimiques déversés par les usines de ciment en amont. J'ai quand même ma petite idée...


De rudes montées pour rejoindre la plaine qui viendront à bout de mon fidèle cycle. Bilan : un dérailleur mal en point puis un axe de roue arrière rompu en deux qui nous oblige à finir harnachés à l'arrière d'une 4x4. (pour cause de virus, nombre des photos de ces derniers jours ont été perdues, à notre grand désespoir...).



Une étape importante

Franchir la frontière birmane par la terre. Voilà quelque chose qui ne va pas de soi ! Lors de mon départ, ce n'était pas possible et nombre de cyclo-voyageur m'avait prévenu sur le fait que l'Inde était un « cul de sac » : traversée vers la Chine très compliquée, tout comme le Pakistant et... la Birmanie. La situation au Pakistan ne s'est malheureusement pas débloquée et j'avais du prendre un avion pour arriver en Inde. Cependant, en Birmanie, depuis début 2014, la situation évolue. Plusieurs cycliste et motocycliste ont relaté avoir pu traverser, monnayant permis spécial, la frontière birmane.


Suivant la même procédure qu'eux, nous espérons pouvoir passer à vélo, le 10 janvier prochain, la frontière birmane à mon plus grand bonheur. Et, ainsi, éviter un nouveau voyage par les airs et participer à l'ouverture toujours plus grande, nous l'espérons, de ce beau pays à découvrir.


A venir donc, la Birmanie ! (ou le Myanmar plus officiellement)



Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Philippe (lundi, 05 janvier 2015 14:05)

    Bonne année et bonne route pour la suite de l'aventure.

  • #2

    Mireille & Marc MEYERE (lundi, 05 janvier 2015 14:05)

    Très bonne année à tous les deux depuis la Drôme (Rochebrune)
    Votre voyage nous enchante et nous fait rêver, bravo, c'est magnifique.
    Un petit coucou aux Birman (nous étions au Myanmar l'an dernier à la même époque) dont le sourire et la gentillesse ne sont pas un mythe.
    et ....bonne route

  • #3

    Mambilous (lundi, 05 janvier 2015 14:12)

    Magnifique année 2014, j'espère qu'il en sera de même pour vous en 2015, et pour vos montures.
    Une pensée toute particulière à Dumbo qui j'espère, pourra continuer le voyage.
    A très bientôt

  • #4

    bouton (lundi, 05 janvier 2015 16:29)

    Bravo les ptits loups et belle année pleine de surprises !

  • #5

    christine (lundi, 05 janvier 2015 17:19)

    bonne année 2015
    merci pour tous tes reportages qui permettent de te suivre
    toujours aussi exaltant
    bonne route pour la suite de ton périple
    bisous, Christine(ta tante!)

  • #6

    marie-noelle et marcel (lundi, 05 janvier 2015 17:29)

    que 2015 vous apporte autant de joies qu'en 2014,et merci de nous faire encore voyager avec toi et ceux qui t'entourent dans cette magnifique aventure.A ste Jalle tout va tres bien,la "smala" de la Fauchére vous souhaite meilleurs voeux.

  • #7

    nick loftsalis (lundi, 05 janvier 2015 22:18)

    go go Rom!!!

  • #8

    Saint-Père Nicole (vendredi, 09 janvier 2015 17:46)

    Un grand merci Romain pour toutes ces belles photos et ces informations que tu nous a transmises tout au long de 2014. Que ton courageux parcours se poursuive encore aussi favorablement jusqu'au terme de cette formidable expérience que tu nous fais partager. Un formidable bravo !

    Je te souhaite une excellente année avec toujours la même forme physique. Bises à toi et à Marcp.