Myanmar - Vers la paix bouddhiste

Après près de 5 mois d'Inde, la Birmanie est la découverte complète d'une autre culture. Le changement se fait sentir dès le passage de la frontière. Dans ce pays à 80% bouddhiste où l'on tente d'oeuvrer pour une paix démocratique encore contestée, nous roulons à vélo à la rencontre de ses paysages et de son peuple aux sourires enivrants.


Récit de cette première partie de parcours, d'Est en Ouest, avec un légère teinte touristique pour vous donner envie de venir découvrir ce pays pas comme les autres.


Contrastes a la frontiere Indo-Myanmar

C'est une frontière pas comme les autres, celle à laquelle vous pensez dès le début du voyage car la franchir ne sera pas une certitude. Mais, les choses évoluant au sein de cette démocratie naissante, nous avons franchie, non pas sans difficulté, la frontière du Myanamar le 10 janvier dernier. Après deux cols et sept contrôles militaires côté indien, nous arrivons une demi heure avant la fermeture de la frontière. Quelques coups de téléphones et la venu de notre contact par lequel nous avons pu obtenir le permis spécial et nous voilà en Birmanie !

Dès les premiers kilomètres à vélo, l'ambiance a changé, les routes de campagnes sont calme, plus de gros camions et de klaxons dont nous avions l'habitudes côté indien. Les maisons en béton et en zinc ont fait place au maison sur piloti où les revêtement sont en jonc tissé. Nous sommes tranportés dans cette nouvelle contrée et nos yeux vont de droite à gauche pour contempler toutes ces nouveautés.


Les femmes sont à bicyclette, les enfants sont poudrés de cette essence d'arbre particulière à la Birmanie et les sourire sont nombreux à notre passage. Nous longeons durant deux jour la route de la frontière indo-myanmar avec grand bonheur. L'occasion de réaliser un petit travelling de ces nouveaux paysages (avec plus ou moins de réussite).


Le long des rivieres birmanes

Ayant quitté la route principale, les graviers font leur apparition. Et, sur conseil d'autres amis cyclo-voyageur, nous évitons cette partie de la route par voie fluviale. Comme dans la majeure partie de la Birmanie, les fleuves traversent le pays de long en large et sont assez profonds pour le passage de nombreux bateaux de transport et de marchandises. A la tombée du jour, nous profitons de ces flots pour découvrir cette vie autour du fleuve, entre villages isolés, temples et habitations fluviales.




Histoire de budha vertical et Mandalay quadrille

Nous accostons à Moniwa pour rejoindre ensuite Mandalay. Entre les deux cités, quelques sites touristiques où nous nous arrêtons. Notamment ù*ù^*, un temple aux milles colonnes et aux budhas minusculement scultés et des budha gigantesques suivant ses quatres positions favorites : couché, allongé, assis et debouts. Ce site nous démontre que derrière chaque religion se cache une certaine démesure. Je me lance tout de même à gravir les étages de ce budha de plus de 50 mètres. Je compte 27 étages, chacun est financé par une communauté à l'internationale et compte par des fresques l'histoire de budha. Je ne pourrai la lire mais les images parlent d'elle même. On regrettera tout de même de monter 27 étage pour tomber sur une grille fermée et ne pas profiter de la vue. Même si comme chacun le sais, seul le chemin est important...


L'arrivée à Mandalay, capitale administrative du pays, est aussi étonnante. La ville suit un quadrillage stricte et les rue sont aérées. On y respecte le code de la route et une certaine discipline dans la conduite. Rien à voir avec nos habitudes indiennes ! On y trouvent même quelques bandes cyclables, incroyable !



La capitale ne regorge pas de spot incroyable mais la vue depuis la colline sur le palais centrale au couché du soleil et le franchissement du lac sur un pont de bois de plus d'un kilomètres enchantera notre journée de repos. Nous croisons même la caravane de festivaliers à cheval ou travestis, nous confirmant ainsi, comme nous l'avions noté auparavant, que les transgenres ne sont pas rares ici et sont plutôt bien acceptés.



Bagan, a velo, les ruines de milles temples

Même s'il nous fait faire un long détour, Bagan est l'un des lieu de Birmanie dont tous les guides parlent. Nous forçont donc notre route pour aller y faire un tour. C'est, de tout mon chemin, là où j'ai croisé le plus de cyclo-touriste ! En effet, pour parcourir ce vaste site, de vieux temples en vieux temples, la bicyclette est reine et chaque touriste ici en loue une à la force des mollets ou d'une motrice électrique. Nous comptons tout de même parmi les plus lourd avec nos grosses sacoches ! Une ballade tranquille mais qui après deux trois temples s'avère répétitive. La tombée du jour sur un couvert de cocotiers d'où la pointe des temples émerge vaudra tout de même notre détour.




Inle lake, jardins flottants et monasteres apaisants

Inle lake est sur notre parcours le lieu à ne pas manquer ! Même si y parvenir et en ressortir à vélo n'est pas une mince affaire (voir article à venir), y passer quelques jours nous a ravi. Au début, pour ne pas céder au marchandage des canotiers à moteurs, nous décidons de parcourir ses berges à vélo. Au bout, nous trouverons la paix au milieu des stuppa blanches, rouges et d'or où les clochettes tintes en haut des pointe pour vous transpoter le temps de votre passage.



Mais, même si nous passerons quelques villages sur pilotis très joli, le plus beau du lieu se trouve sur le lac. Pour rentrer, nous zig-zaguerons  donc en bateau dans les canaux au milieu des jardins flottant, visiterons des villages entiers sur piltoti et contemplerons les pêcheurs qui se courbe en équilibre au bout de leur barque pour piéger les poissons avec leur cage si particulière. De belle images en tête pour repartir ensuite vers la jungle birmane (article à suivre!).

Ferme sur le lac
Ferme sur le lac
Les jardins flottants
Les jardins flottants
La poste
La poste



Avis aux cyclo-campeurs

Ces premières semaines à rouler dans ce beau pays nous ravissent. La communauté cycliste nous avait prévenu : «  Il est très dur de camper en birmanie. La police vous enmène au prochain hotel au prix exorbitant ». Fort de cette information et de notre expérience du camping sauvage en Inde, nous avons pourtant exceller dans ce domaine en campant discrétement chaque fois que nous l'avions voulu. Pour les prochains cyclistes, soyez sûr donc de ne pas avoir été vu ou de ne pas être vu avant de planter la tente et tout se passera bien, les campagnes sont ici moins peuplées qu'en Inde et offre plus d'espaces.

A bientôt, sur les routes de la birmanie dans la jungle, vers Yangoon puis la frontière Thaïlandaise !
A bientôt, sur les routes de la birmanie dans la jungle, vers Yangoon puis la frontière Thaïlandaise !


Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Perraguin corinne (dimanche, 01 février 2015 10:40)

    Salut les 2 baroudeurs ! Ça fait vraiment envie. Véro est passée chez nous le week end dernier. Elle est tellement heureuse de venir vous retrouver. Nous question vélo, on va être petits joueurs. On se fait Lyon - Aix en Provence en tandem fin avril. Bon d'accord .... Mais pour des vieux c'est pas trop mal sur 5 jours. Bises Coco et Lolo

  • #2

    Les Prés (mercredi, 11 février 2015 07:27)

    Maaaagnifique...
    La Thaïlande va paraître fade à côté de cette superbe Birmanie. Le nord de la Thaïlande vers Chiang Mai est intéressant, paraît-il mais au sud attention invasion de touristes un rien beauf ! Trouver la petite île introuvable et pas encore gagnée par le virus... Bonne route et à bientôt, Claire et Alain

  • #3

    Claire (mercredi, 11 février 2015 07:29)

    et merci pour ces belles photos et ce témoignage dont les descriptions sont toujours vivantes et humaines

  • #4

    Warner Castillo (samedi, 04 février 2017 23:44)


    As the admin of this website is working, no hesitation very shortly it will be famous, due to its feature contents.

  • #5

    Barabara Humiston (lundi, 06 février 2017 18:29)


    I need to to thank you for this great read!! I certainly loved every little bit of it. I have you book-marked to look at new stuff you post�

  • #6

    Ted Belfield (lundi, 06 février 2017 19:39)


    I loved as much as you will receive carried out right here. The sketch is tasteful, your authored subject matter stylish. nonetheless, you command get bought an shakiness over that you wish be delivering the following. unwell unquestionably come more formerly again as exactly the same nearly very often inside case you shield this increase.