Fiche - Cultivateur de biodiversité (Extraire ses semences de tomate)

Mix de semences Annadana
Mix de semences Annadana

Lorsqu'on fait son potager, qu'on cultive son jardin où qu'on vit de sa ferme, on profite des bon fruits et légumes que l'on a fait pousser de la terre. Mais il y a un fondamental du cycle de la vie qu'on oublie souvent: la préservation des semences pour l'année suivante.

 

Comme c'est bientôt la pleine saison en France, petit cours d'extraction des semences de tomates et bref rappel des enjeux de la préservation des semences.


Pourquoi est-ce important?

S'il y a bien quelque chose que nos ancêtres et la nature nous ont transmis depuis des millénaires, ce sont les semences. Comment ne pas s'émerveiller devant la diversité du nombre de variétés de fruits et légumes, de leurs formes et de leurs couleurs, des parfums et de leurs saveurs.

 

Aujourd'hui, la richesse de cette diversité est en danger. En 100 ans, sous l'egide de multinationales aux intérêts très souvent financiers, plus de 80% des variétés potagères du siècle dernier ont d'ores et déjà disparues (source: ONU)

 


Dès lors, la conservation des semences années après année et la préservation des variétés anciennes de nos jardins sont devenus des actes de résistance. Il ne faut pas cesser de transmettre ces savoirs et ces dons de vie que sont les semences. Ce sont par ces gestes simples, en produisant nos propres semences, que nous luttons pour préserver la richesse de ce patrimoine mis entre nos mains de cultivateur.

A VOUS DE JOUER AUX CULTIVATEURS DE BIODIVERSITE!
A VOUS DE JOUER AUX CULTIVATEURS DE BIODIVERSITE!

L'exemple de la tomate

En anglais, l'aubergine est appellée "The King of vegetable" mais dans nos jardins, s'il y a bien une reine, c'est la tomate! Comme par hasard, aubergine et tomate font partie de la même famille (royal), les Solanacées. Alors voici comment extraire la semence royale:

1 - Choisir son fruit

Extraire les semences d'une variété est possible, si vous n'êtes pas trop gourmand, dès les premiers fruits. Il est préférable de choisir une tomate bien mure pour être sûr que les graines soient bien développées. Je vous laisse choisir le critère de beauté qui vous plaira car il n'est que subjectif.

 

On peut, si on le souhaite, cueillir un fruit en début, au milieu et à la fin de la saison ce qui garantira un mix hétéroclyte des tomates de la variété conservée.

2 - Extraire le jus et les semences

La première chose à faire est d'extraire du fruit toutes les semences. On obtient alors un jus où chaque semence est enfermée dans une enveloppe gélatineuse. 


3 - 2 jours de fermentation

Dans la nature la tomate tombe à terre, pourrie ce qui enclenche un processus de fermentation qui détruit cette enveloppe gélatineuse. Il faut donc reproduire cette fermentation. Pour ce faire, on place pendant environ 48 heures le jus et les semences dans un bocal. On ajoute un peu d'eau si le jus n'est pas assez conséquent. Après fermentation, les semences sont débarassées de leur protection gélatineuse.

4 - Rincer et faire sécher

Les graines sont alors prêtes à germer. Mais nous souhaitons pouvoir les conserver! Il suffit alors de les rincer en les passant à l'eau courante dans une passoir. Bien remuer pour que chaque semence soit débarassée de son enveloppe. On les place ensuite sur un tamis pour les faire sécher dans un endroit sec et surtout ventilé. Eviter de les faire sécher sur du papier, les semences colleront, ou au soleil car elles risquent de germer...

Bocal après fermentation
Bocal après fermentation

Et voilà, après une semaine ou deux, dès qu'elles sont sèches, vous pouvez conserver les semences de la plus belle de vos variétés de tomates. Et, il y a tellement de beautés différentes que vous ne saurez laquelle préserver!

Rouge,jaune,verte ou bigaree, chaque semence est une couleur a preserve
Rouge,jaune,verte ou bigaree, chaque semence est une couleur a preserve

Quelques remarques pour aller plus loin...

Quand on y regarde de plus près, l'extraction et la préservation de la plupart de nos fruits et légumes n'est pas bien compliqué. Vous trouverez nombre de conseil sur le web et de livres détaillés pour vous guider. Je conseille personnellement la lecture de l'ouvrage "Semences de Kokopelli" qui vous guidera de manière illustrée dans toutes ces démarches.

 

Attention néanmoins, des précautions liées à la pollinisation et aux croisements variétales sont à prendre lorsqu'on souhaite conserver une pureté variétale (se référer à l'ouvrage cité précédemment). Sans cela, pour une consommation personnelle, la nature est bien faîte mais vous réservera peut-être quelques surprises gustatives ou colorées.

Alors, amusez-vous! -> Cultivez la biodiversite!



Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Mambilou (mercredi, 30 juillet 2014 18:53)

    Super!
    Je vais tenter avec la st-bauzilloise dès qu'elle sera mûre
    Merci et milbiz

  • #2

    Melanie (dimanche, 03 août 2014 03:54)

    I was just trying to look into the best way to preserve tomato seeds, how ironic! Thanks for your overview Romain, wishing you well and confidence and strength!! xox bisous!