Istanbul - Un pied vers l'Orient

Mosquées et chiens errants - deux choses marquantes lors de mon arrivée en Turquie
Mosquées et chiens errants - deux choses marquantes lors de mon arrivée en Turquie

 

 

Le 4 mars 2014, j'ai franchi la frontière de la Turquie après un mois en Grèce. Arrivée sur Istanbul et première étape turque résumées dans cet article. Un nouveau coup de pédale et je suis en Orient!

 

 

A lire aussi:


Une longue arrivée

Entre Komotini et Istanbul, il y a environ 400 kilomètres. Et, mon départ est retardé par la pluie. Au final, je suis forcé à des 3 étapes de plus de 100 km qui vont m'épuiser. Heureusement des amies, Louise et Coralie, et ma famille m'attendent une semaine à Istanbul.

 

Sur les routes, après une frontière bien gardée, j'apprend de la Turquie que le mot "plat" ne fait pas partie du relief local. La Turquie est une succession de collines d'une cinquantaine de mètrs qui laissent peu de repos pour les cuisses. Et puis les chiens, comme en Grèce mais en plus gros. Avec les fameux Kangal et quelques meutes sauvages. Je commence à maîtriser les techniques pour éviter leurs grognements: changement de côté de la route, descente du vélo et au pas, jeté de pierres, mais toujours à portée de main ma bombe de poivre au cas où ils mordent, ce qui n'arrive jamais...

 

La dernière étape avant Istanbul est la plus surprenante. C'est la banlieue d'une métropole de plus de 13 millions de personnes que je traverse. Un tissu urbain incessant bercé par les appels à la prière. Au détour d'un embranchement, on m'invite à mon premier thé turque au bord de la route. Surement pas le dernier.

 

Les 10 derniers kilomètres se font sur la promenade, sur la côte de la mer de Marmara. La vue sur les dizaines de paquebots qui attendent de franchir le Bosphore est surprenante. Sur la promenade, les jeunes couples flirte sur les bancs et les familles picnic, les enfants jouent à tirer les ballons.

File d'attente pour le Bosphore
File d'attente pour le Bosphore
Une mosquée de quartier
Une mosquée de quartier
Istan-balloon sur la promenade
Istan-balloon sur la promenade


Istanbul, entre orient et occident

Je passe 10 jours à Istanbul. 4 jours côté Taksim et 5 jours autour de Sultanahmet. Le contraste est saississant d'un côté et de l'autre de la corne d'or (rive européenne du Bosphore). Autour de Taksim, le ressenti européen est grand. Les grandes marques occidentales se succèdent sur l'avenue piétonne emprunté par le vieux tramway. De l'autre côté du pont Galata, trois mosquées majeures surplombent la colline autour du grand bazar et des rues pleines de petites échopes. L'orient se fait sentir ici. Dès qu'on s'écarte des chemins touristiques, le chaos surprend et nous rappelle que nous sommes bel et bien en Orient.

La mosquée bleue
La mosquée bleue
Galataka et sa tour
Galataka et sa tour


Un peu de tourisme

Je ne suis pas vraiment friand des lieux touristiques que je prends soin d'éviter sur mon trajet. Mais à Istanbul, difficile d'y échapper. Alors en voici quelques un peu communs:

  • La Citerne Basilique pour sa hauteur sous terre et ses têtes renversées
  • Le palais Dolmabahce pour son harem et sa surprenante dernière pièce
  • Manger sur le pousse au marché à poisson le long de la corne d'or.
Citerne sous terre
Citerne sous terre
Palais de sultan
Palais de sultan
Les pêcheur du pont Galata
Les pêcheur du pont Galata


Passer en Orient, pas si facile

Après quelques visites potagères à Istanbul (Voir l'article ), je dois me diriger vers ma première ferme turque: Narkoy. Mais à vélo, pas si facile de traverser le Bosphore. Les deux ponts routiers qui le franchissent sont bien gardés et empêchent la traversée à vélo et les bateaux traversant au nord ne naviguent pas le dimanche. Je suis obligé de revenir vers le centre pour prendre le vapor vers Uskadar, une liaison régulière.

 

Finalement, j'arrive à m'extirper de la ville avant la nuit et T urgut accepte de m'offrir l'hospitalité sur son terran de pic-nic...

 

Turquie - A suivre!

Les ponts d'Istanbul
Les ponts d'Istanbul
Vapor
Vapor
Accueil chez Turgut et Kamil
Accueil chez Turgut et Kamil


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    isa (samedi, 22 mars 2014 15:30)

    Salut Romain,
    vivement la suite de tes aventures, elle est trop courte cette nouvelle sur Istanbul, l'accueil y est génial il parait...
    bonne continuation,
    isa

  • #2

    Jean-Dom (dimanche, 23 mars 2014 08:08)

    Salut Neveu,
    toujours content de te lire
    et ravi de voir que le ton de ton discours est toujours positif et serein
    bonne aventure !