Komotini - Le don des plants (Grèce)

Nikolas et ses élèves
Nikolas et ses élèves

Avant de me diriger vers la Turquie, focus sur ma dernière visite au sein d'un des 12 groupes locaux de Peliti : Komotini. Une semaine avec Nikolas Dompazi où il me raconte le festival local, le travail avec les écoles et les volontaires du groupe local.

 

 

A lire aussi : 7 expériences agroécologique avec Niko

 


Le festival de Komotini

Je vous ai déjà parlé du festival de Peliti où s'échange chaque année des milliers de sachets de semences (Voir Article). Ici à Komotini, depuis 2002, Peliti organise à la même période son propre festival. Pas de semences cette fois, même si on les trouvera toujours dans un coin, mais des plants. Des jeunes pousses de tomates, de poivrons ou encore d'aubergine.

 

Lors du premier festival, 200 plants avaient été donnés. 12 ans après c'est près de 10 000 plants qui sont offerts aux habitants de Komotini. Le résultat d'un travail acharné des volontaires de Peliti et des écoles de la ville pendant plusieurs semaines avant le festival.

10 000 plants
10 000 plants
Et autant de prétendants
Et autant de prétendants
Et toujours les enfants
Et toujours les enfants

Je n'assiterai malheureusement pas à l'édition 2014 mais je participe lors de ma venue à la confection de milliers de pot de terre prêts à accueillir les jeunes pousses :

Découpe des bouteilles
Découpe des bouteilles
Un peu de terre
Un peu de terre
Et le tour est joué pendant des heures
Et le tour est joué pendant des heures


Un don enseigné dans les écoles

Le travail dans les écoles fait par les instituteurs et les volontaires de Peliti ne consiste pas seulement à la confection des plants. Il a pour but d'apprendre aux enfants comment grandissent les plantes, comment en prendre soin, comment récupérer les semences et surtout à reconnaître les plants non pas à la couleur de leur fruit mais par leurs feuilles, leurs fleurs ou leurs semences.

 

Je suis toujours étonné, moi le premier en tant qu'enfant citadin, que la plupart des gens ne sachent pas distinguer un plant de tomate d'un pied de pomme de terre. Bien sûr, à l'école, au lycée, on apprend la biologie, Darwin et théoriquement on est au top. En revanche face à un pied de tomate, on sèche... Ce travail avec les écoles, si simple à réaliser avec un peu de temps, est à mon avis essentiel pour créer le lien qu'il y a entre nos assiettes et les jeunes pousses nées d'une graine.

On sème
On sème
On pousse
On pousse
Et on transmet
Et on transmet

Je participe à ma manière lors de ma venue à cette transmission de savoir:

Autour de la simplicité
Autour de la simplicité
du voyage à vélo
du voyage à vélo
et des premières expériences
et des premières expériences


Pourquoi est-ce important?

Oui, aujourd'hui, pourquoi est-ce important puisqu'on achète sa nourriture en supermarché ou sur internet. Car il faut bien comprendre qu'une semence, une jeune pousse, un pied de tomate, c'est de la nourriture. L'échange de semences, l'échange de plant, c'est tout bonnement de l'échange de nourriture. Un savoir-faire millénaire qui entre les mains de quelques firmes à valeur d'argent. Alors qu'entre les mains de chacun, elle n'est pas monayable et garantit une autonomie alimentaire. Cultiver c'est comprendre la valeur du temps. Le temps qu'il faut pour cultiver, l'importance des saisons, des élements et de la nature, la valeur de la vie.

 

Depuis 1995, Peliti l'a bien compris : les semences sont un don qu'il faut transmettre.

 

« Every one of us is important.

We can change our life and create a better country

and better world with our faulk.

We must take our responsability for our choices.

 

With Love » - Panagiotis Sainatoudis, leader of Peliti


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    M.Noelle et Marcel et CO (dimanche, 02 mars 2014 20:38)

    Nous suivons avec un grand interet et bonheur ton voyage,émerveillés par les grecs qui se responsabilisent et crent de belles aventures humaines.Merci à toi de nous faire découvrir toutes ces belles choses .Plus tu vas vers l'Est ,plus les gens sont acceuillants et chaleureux.Nous en prendrons de la graine....Roulez Jeunesse

  • #2

    Richard G. (jeudi, 06 mars 2014 16:07)

    Romain bonjour,
    je suis de l'avis des précédents qui ont écrit, plus tu vas à l'est, plus les gens paraissent accueillants. Félicitations pour ces moments plein d'humanité. Roule bien.
    Richard Cathy