Patrick les petites olives

Patrick, moi et Toundra
Patrick, moi et Toundra

J'ai rencontré Patrick en aout chez Eve, en préparation de mon voyage (Voir Article - Eve au moulin). Entre sa tapenade et ses tomates confites, Patrick nous apprend qu'il entretient des oliviers en Provence depuis quelques années, et, que la récolte se fait de fin novembre à janvier.

 

Qu'à cela ne tienne! C'est sur mon trajet et à la bonne période pour la récolte, Patrick fera partie de mon voyage!

 

Récit du rythme des olives.


Une montée pâtes blanches

Il y a de ces jours où l'on est bien heureux de ne pas se réveiller dans sa tente (Merci à Stéphane et à son père). Un manteau blanc à recouvert les environs de Banon. Je patiente sous les flocons et m'élance enfin dans ce paysage blanc. Une belle journée sous le soleil d'hiver!

 

Les derniers kilomètres sont souvent les plus durs. Et ce n'est rien de le dire quand on arrive chez Patrick. Le plateau du Puimichel est vallonné et Patrick y a installé sa bicoque sur le haut. 2km de montée ardue. Il me faudra plus d'une demi-heure à pousser mon vélo pour y accèder...

 

Arrivé là-haut, la vue panoramique sur les Alpes est splendide et la quiétude du lieu est propice au rythme de chacun. Pour Patrick, c'est le rythme des oliviers.

De blanc
De blanc
ou de champ
ou de champ

Une journée blanche



LES OLIVES

Les olives sont des petites pépites noires pressées chaque années par millions. En effet, nous consommons tous quasiment quotidiennement son huile et c'est elle qui lui donne sa valeur. 

 

Alors pour une bonne huile et de belles olives en nombre, il faut des années et veiller sur les arbres pour qu'ils nous offrent leurs trésors.

 

Pour varier les plaisirs, Patrick transforme aussi l'olive en tapenade ou dans sa plus simple expression en olive de bouche. Et chaque variété à sa particularité. Patrick récolte ici plusieurs variétés:

  • l'Aglandau, favorite du pays pour l'huile
  • la Pitcholine, préférée pour les olives de bouche mais dont Patrick souhaite tester l'huile
  • la Tanch, variété d'exception du pays de Nyons pour son huile
  • Et, la Lucque.

1/ Planter son avenir

Avant tout pour les olives, il faut des oliviers... Et ce n'est pas la plus rapide des étapes. Comme toute activité arboricole, il faut de la patience et investir à long terme: planter des arbres. Il faudra à minima 4 à 5 ans pour que le petit olivier donne ses premières olives et plus de 10 ans pour un olivier de taille mature.

 

Patrick profite lui déjà des oliviers plantés il y a plus de 20ans par le sacré grand-père mais il sait qu'il en faudra d'autres et a déjà planté quelques hectares de jeunes pousses d'oliviers. Ils semblent s'y plaire année après année...


2/ Tailler, débrousailler

Et chaque année, entre les rangs, la nature reprend son droit et rend l'accès aux oliviers difficile: il faut débrousailler.

 

De même, l'arbre cherche la lumière et rend compliqué l'accès aux olives pour nous les humains: il faut tailler pour donner une forme harmonieuse à l'olivier.

 

Deux travaux qui concernent la plus grande partie de l'année. Il faut également prendre le temps de les observer, se ballader entre les rangs pour s'assurer qu'ils sont en bonne santé et que la mouche, tant redouté, n'est pas pondu dans les olives...

 

Malgré ça, parfois, les aléas climatiques font tout basculer. Cette année, les grêles de juillet on fait tomber la grande majorité des jeunes fleurs d'olivier, réduisant considérablement la récolte.

Un arbre taillé à hauteur d'homme
Un arbre taillé à hauteur d'homme
On coupe les rejets au pied des arbres
On coupe les rejets au pied des arbres
Après débroussaillage, les rangs sont propres
Après débroussaillage, les rangs sont propres


3/ Pose des filets

 

 

 

Avec des rangs bien propre, la pose des filets est facilité. Il récolte ainsi les centaines de petites olives qui tombent des arbres lorsqu'on les remue.


4/ Passage de peigne et mise en sac

Et c'est là qu'on s'agite. De fin octobre à janvier, il faut récolter les centaines d'arbres des vallons.

 

Pour cela, on utilise des "peignes". Le peigne à main que l'on passe dans les branches ou le peigne électrique qui remue les branches. Il faut environ 20 minutes par arbres pour en faire tomber les olives. Au bout, c'est entre 15 et 20 kilos d'olives en moyenne qui tombent par arbre.

 

Peigne à main
Peigne à main
Deux ou trois mais pas plus
Deux ou trois mais pas plus
ça prends du temps
ça prends du temps

Avec le peigne électrique, ça va plus vite
Avec le peigne électrique, ça va plus vite
Et hop! Dans les sacs!
Et hop! Dans les sacs!
Et on remonte au chaud
Et on remonte au chaud

Chaque jour la neige fond peu à peu
Chaque jour la neige fond peu à peu

5/ Effeuillage

Mais à peigner/remuer, des feuilles et quelques petites branches se retrouvent dans les filets. Alors, comme pour les châtaignes (Voir Fiche - Les châtaignes), on passe les olives dans une souffleuse qui souffle les feuilles et laisse tomber les olives.

 

Lors de mon passage, on récolte les olives vertes. Elles seront ensuite utilisées pour faire de la tapenade.

Pour l'huile, on préfère l'olive noire car l'huile d'olive verte, même si plus fruitée, est souvent ardente et racle la gorge. La récolte de ces olives noires se fera en décembre après mon passage.

 

Les olives tombées des arbres, avec leurs feuilles...
Les olives tombées des arbres, avec leurs feuilles...
L'effeuilleuse
L'effeuilleuse
Une à une les olives sont soufflées
Une à une les olives sont soufflées

Ensuite, les olives sont placées dans des bacs qui seront remplis de saumure (de l'eau et du sel). En effet, je vous déconseille de déguster une olive directement dans l'arbre, elles sont très amer et vous resteraient sur le palais. Il faut donc les laisser environ 1 an pour les olives vertes et 6 mois pour les olives noires dans la saumure puis les rincer à l'eau claire avant de les transformer en tapenade ou directement.

 

Pour l'huile, on les presse directement.

A la sortie plus aucune feuille
A la sortie plus aucune feuille
Remises en sac, empactées
Remises en sac, empactées
En saumur (Voir ci-dessous)
En saumur (Voir ci-dessous)


6/ Huile d'olive, olive de bouche et tapenade

Je n'ai pas la chance d'assister aux transformations. Mais je visite les ateliers et le moulin.

Tapenade

La machine à tapenade
La machine à tapenade
Les olives y tombent une à une
Les olives y tombent une à une
Et sont pressées par une vis sans fin avant d'être mises en pot
Et sont pressées par une vis sans fin avant d'être mises en pot

Huile d'olive

Le moulin d'oraison où l'on porte ses olives
Le moulin d'oraison où l'on porte ses olives
Elles arrivent en bacs
Elles arrivent en bacs
Puis passent dans le moulin électrique pour être pressées. On peut ensuite déguster l'huile :)
Puis passent dans le moulin électrique pour être pressées. On peut ensuite déguster l'huile :)


Digression du temps

En une petite semaine j'ai découvert rapidement le monde de l'olive. Il faut des années pour apprécier ces fruits du temps, les cotoyer, les voir grandir, les voir changer au fil des saisons, des intempéries, des maladies, des couleurs qui le mettent en lumière. Pour mieux mesurer cette harmonie du temps, il me faudra faire en sorte qu'il m'accompagne sur un plus long moment.

 

D'un point de vue "pratique", la récolte des olivies, en décembre-janvier, est complémentaire à une activité printanière et estivale plus intense pour bon nombre de cultures. C'est donc une huile miscible avec d'autres activités qui me donne un premier aperçu de sa richesse dans ce cycle saisonnier. 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Jean-Dom (lundi, 02 décembre 2013 08:17)

    super ce petit reportage
    c'est vrai que l'huile d'olive c'est BON!
    bonne route !!!

  • #2

    Oriane (lundi, 02 décembre 2013 10:25)

    J'ai faim!

  • #3

    Isa (lundi, 02 décembre 2013 21:47)

    Super!
    quand tu reviens , on a quelques Olives à faire... moi aussi j'aime l'huile d'olive.
    bonne continuation!

  • #4

    Jean-Dom (mardi, 17 décembre 2013 08:20)

    Juste un ptit mot pour te saluer et te souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année
    bisous à toi et à la famille
    JDom