Le Fresquet - Deux semaines de vie!

Une bande de joyeux lurons
Une bande de joyeux lurons

Le Fresquet est un lieu qui navigue dans mes pensées depuis mon premier voyage à bicyclette. Un esprit de vie qui me colle à la peau. Perché dans les petites montagnes cévenoles aux pentes ardues, on y vit au rythme des terrasses. Eté comme hiver, les paysages sont surprenants. En automne, le châtaignier y est roi. J'y retourne ainsi, après un premier passage en 2011, en ce fin de mois d'octobre pour célébrer ce trésor avec mes amis sédentaires et voyageurs de ces quelques semaines.

 

Récit mêlé de ressentis de cette vie partagée (Pour en savoir plus sur les châtaignes: Article - Les châtaignes du Fresquet).


Le quotidien au Fresquet

Le réveil se fait ici progressivement avec le soleil. A la sortie de la cléde où je loge, je croise la caravane de la famille Kiwi où l'école a déjà commencé, tôt le matin pour se laisser l'après-midi. Après le petit-déjeuner, les activités démarrent aux grés de la météo. Ramassage des châtaignes quand le temps est clément, bucheronage et drainage quand la pluie s'en mêle.

La clède où je loge
La clède où je loge
la caravane Kiwi sur mon chemin
la caravane Kiwi sur mon chemin
La yourt ensoleillé
La yourt ensoleillé

Le Fresquet
Le Fresquet

Pause déjeuner, au dessous du noyer les jours ensoleillés. Bavardages autour du café.

 

Puis, on y retourne. En deuxième semaine, on attaque le toit du corps bâti pour agrandir l'espace habitable et sa yourt.

Epilage d'épines de bigues
Epilage d'épines de bigues
Des kiwi aux couleurs d'automne
Des kiwi aux couleurs d'automne
Un toit sur la tête
Un toit sur la tête

Changement d'heure. A 18h, le grand noir. On se retrouve tous réunis dans la pièce centrale. Entre BD, châtaignes grillées, cours de français et cuisine des légumes au bord du poêle, la journée se termine par une soirée chaleureuse. 

 

Après le repas les esprits divaguent en musique. La guitare nous entraîne, la loop et les percussions font tourner les têtes. 

 

Enivré au Fresquet par une journée pleine de vie!

Poêlée de châtaigne!
Poêlée de châtaigne!
L'ambiance chauffe
L'ambiance chauffe
La loop tourne les têtes
La loop tourne les têtes


Les châtaignes, les récoltes

S'épencher à ramasser les châtaignes. Une à une. A la lumière des feuilles d'automne. Dans le silence des terrasses des Cévennes. Quel bonheur simple où l'on profite de ce que cette saison nous offre. Chacun, même si le travail est répétitif, apprécie ce moment où son esprit se laisse aller entre pellegrines et pérégrinations.

 

C'est un court moment, qui dure quelques semaines. A ne pas manquer dans ces régions où ce savoir faire perdure. Un savoir faire millénaire, étoffe du patrimoine naturel de ces montagnes escarpées.

 

Pour tout savoir sur la châtaigneraie du Fresquet et ses savoir faire: A lire - Les châtaignes du Fresquet.

Sous les châtaigniers aux couleurs jaunes
Sous les châtaigniers aux couleurs jaunes
Chaque variété, une à une
Chaque variété, une à une
Pentu ce porté
Pentu ce porté


La famille Kiwi

Rachel, David, Dylan et Louis sont au Fresquet depuis 6 semaines. Cette petite famille de Kiwi (de Nouvelle-Zélande) est partie pour un voyage de plus d'un an à travers l'Europe avec leur caravane. Les enfants sont à l'école à distance et il est épatant de voir tout les travaux qu'ils entreprennent.

 

Perpétuellement dans l'échange. David s'efforce à parler français et Rachel à le parfaire. Dylan et Louis exercent par mimétisme leur cordes vocales aux particularités de notre langue.

 

Les parallèles sont rapidement trouvées. Entre un voyageur solitaire à vélo et une famille en vadrouille, les échanges vont bon train. Et je dois avouer que leur rythme de vie, l'enthousiasme des enfants aux rencontres et à la nature est épatante et donne envie.

 

A chaque période sa joie du voyage. Rachel et David avaient à mon âge parcouru les blakans à vélo...

 

Pour suivre leurs aventures: www.poppingthebubble.com

 

Rachel et ses boys!
Rachel et ses boys!
David
David
Louis
Louis
Dylan
Dylan


De la vie simple!

Tout se fait simplement durant ces deux semaines. Les relations sont serennes. A l'écoute et compréhensif, les échanges sont nombreux. Comme un courant qui passerait en chacun de nous, et ça fait du bien!

 

Les rythmes de chacun sont respectés et s'accordent à merveille. Deux semaines plus qu'agréables à travailler à vos côtés. Merci les amis. Chears body! 

GOOD TIMES BUDDIES!! CHEARS!!! THANK YOU!!!
GOOD TIMES BUDDIES!! CHEARS!!! THANK YOU!!!

DIAPORAMA - LE FRESQUET



Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Mam (dimanche, 10 novembre 2013 18:54)

    Encore un régal ces nouvelles
    Bisoux

  • #2

    MP (mardi, 12 novembre 2013 18:20)

    Tu donnes envie Gropec!
    Ici on est passé en mode hiver: c'est tout blanc et froid. As-tu croisé la neige?
    Bon vent ...
    MP