Fiche - Les engrais verts (1/2)

Premier travail à mon arrivée dans les jardins de Terre & Humanisme: Semer des engrais verts.

 

Récit pédagogique qui pourra intéresser grands et petits pour l'enrichissement des sols et le maintien de l'humus*.

 

*L'humus est la couche supérieure du sol créé et entretenu par la décomposition de la matière organique, principalement par l'action des animaux, des bactéries et des champignons du sol. L'humus joue un rôle majeur dans la fertilité des sols. Associé à l'argile, le complexe argilo-humique constitue une réserve nutritive essentielle pour les plantes.


Intro saisonnière

Le Cycle de la Terre a démarré début octobre, soit au début de l'automne. A mon arrivée chez Terre & Humanisme c'est la fin des récoltes estivales et le début des travaux des saisons froides. 

 

La terre a nourri les plantes tout l'été et doit se reposer et se renforcer pour accueillir, dès la saison prochaine, de nouvelles cultures. Pour se faire, on a recourt aux engrais vert et au compost.

 

Les engrais verts sont des plantes éphémères à croissance rapide qui retiennent les éléments nutritifs du sol. Une fois décomposées, elles servent d'apport en matière organique pour les futures cultures. Les plantes les plus utilisées pour ces propriétés sont: la moutarde, la luzerne, le colza ou encore la mâche.


1/ Faucher - couper

La première étape consiste à couper les herbes hautes de la parcelle concernée et de retirer la paille qui avait été mise pour garder humide le sol.


2/ Greliner - Croquer

Le terrain est maintenant quasiment à nu. Il ne reste que les herbes et les mottes enracinées en surface. 

 

Grace à une Grelinette (sur la photo à droite) on remue et on aére la terre. Mais surtout, ON NE LA RETOURNE PAS! En effet, la terre est riche en micro-organismes qui participent à la richesse de la terre. Certains de ces micro-organismes vivent dans la couche superficielle  du sol (en aérobie) et d'autres dans les couches plus profondes (anaérobie). Il ne faut donc pas retourner la terre, ceci aurait pour conséquence de pertuber ce petit écosystème indispensable à l'humus. La grelinette permet donc d'aérer sans retourner.

 

Enfin un petit coup de croc pour enlever les motte enracinées à la surface. La terre est maintenant prête à accueillir de les engrais verts!


3/ Epandre le compost

Le compost est l'une des clefs de voûte de la fertilité du sol. En recyclant les déchets verts du jardin, ceux de la cusiine et chez Terre & Humanisme ceux issus des toilettes sèches, le compost restitue au sol les éléments dont les plantes auront besoin.

 

Nous répendons donc ce gros saut de compost sur toute la parcelle!


4/ Semer - pailler

Enfin, il faut mesurer la quantité de graines à essemer sur la parcelle. Nous avons une parcelle de 120m² et grâce aux tables de calcul des engrais verts nous calculons qu'il nous faut 1,5kg d'avoine et 1,5 kg de vesce, les deux engrais verts que nous avons choisis. Nous les avons choisi car ils sont complémentaires, l'un a des racines en surface et l'autre des racines plus profondes. L'avoine et la vesce pourront donc grandir ensemble sans se gêner.

 

Nous avons donc 3kg à semer. Et pour s'assurer de semer toute la parcelle equitablement, nous semons d'abord la moitié des graines sur tout le terrain puis l'autre moitié.

 

Enfin, nous mettons un peu de la paille récolté précedemment. La paille permettra de garder une certaine humidité et de protéger les sols sans trop le couvrir car, en hiver, il faut profiter du moindre rayon de soleil pour faire pousser les plantes. 



5/ Arroser et passer l'hiver

Et voilà, le tour est joué! Il faut bien arrosé après le semis puis régulièrement s'il ne pleut pas.

 

Mais surtout attendre que l'avoine et la vesce poussent. Ca prendra plusieurs semaine.

 

A suivre donc...

La vesce une fois fleurie
La vesce une fois fleurie
L'avoine avant d'être coupé
L'avoine avant d'être coupé


Les fiches pédagogiques sont destinées aux enfants des écoles mais aussi aux adultes jardiniers. Il relate ma compréhension de l'activité. Des erreurs peuvent donc s'y glisser. N'hésitez pas à m'écrire pour les corriger ou compléter la fiche.

Écrire commentaire

Commentaires : 0